Billetterie
Natalie Dessay & Philippe Cassard
Scène de la Grande Halle - 21h00
jeudi 27 juillet 2017
< retour

Programme :

 

• Wolfgang Amadeus Mozart : Les Noces de Figaro K.492

Récitatif et air de Suzanne "Giunse alfin il momento... Deh vieni non tardar"

 

• Franz Schubert : Lieder

Geheimes D719 (Goethe)

Die Junge Nonne D208 (Craigher) 

Lied der Mignon D877 (Goethe)

Suleika D720 (Goethe)

Gretchen am Spinnrade D118 (Goethe)

 

 

• Hans Pfitzner : Alte Weisen Op.33 (poèmes de Gottfried Keller)

Mir glänzen die Augen - Ich fürcht' nit Gespenster - Du milchjunger Knabe - Wandl' ich in dem Morgentau - Singt mein Schatz wie ein Fink -  Röschen biss den Apfel an - Tretet ein, hoher Krieger - Wie glänzt der helle Mond

 

entracte

 

• Ernest Chausson : Chanson Perpétuelle (Charles Cros)

 

• Maurice Ravel : Vocalise-étude en forme de habanera

 

• Claude Debussy : 2 Préludes pour piano

La Puerta del Vino - La Sérénade interrompue

 

• Claude Debussy : 2 Mélodies

Regrets  (Paul Bourget)

Coquetterie posthume (Théophile Gautier)

 

• Léo Delibes : Les Filles de Cadix (Alfred de Musset)

Distribution
Natalie Dessaysoprano

Internationalement connue, Natalie Dessay a débuté sa carrière dans le répertoire de soprano colorature (La Reine de la Nuit, Lakmé, Zerbinette, Olympia…).

L’artiste élargit son répertoire au fil des années pour se rapprocher des héroïnes belcantistes, tout en continuant de défendre le répertoire français.

Elle interprète sa première Lucia à l’Opéra de Chicago, puis La Sonnambula au Metropolitan Opera de New York. Elle chante Ophélie (Hamlet) au Théâtre du Capitole de Toulouse et c’est dans ce rôle qu’elle débute au Royal Opera House Covent Garden et au Théâtre du Liceu à Barcelone.

Elle reprend le rôle de Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Paris ainsi qu’au Met et y remporte un immense succès.

Natalie Dessay interprète alors pour la première fois le rôle de Manon, rôle qu’elle affectionne particulièrement, à Genève et à Barcelone.

Après avoir été Juliette (Roméo et Juliette) au Met, et Marie (La Fille du Régiment) dans une production inoubliable à Londres, à Vienne et à New York, Natalie Dessay interprète le rôle de Mélisande au Theater an der Wien à Vienne.

C’est alors sa première Traviata au Festival de Santa Fe. Natalie Dessay reprend par la suite le rôle de Violetta au Japon lors d’une tournée du Teatro Regio de Turin ainsi qu’au Festival d’Aix-en-Provence, au Staatsoper de Vienne, et au Metropolitan Opera de New York, avec un très grand succès.

Elle reprend Marie (La Fille du Régiment) à l’Opéra de Paris, et incarne Manon au Théâtre du Capitole de Toulouse.

Sa rencontre avec Emmanuelle Haïm lui fait aborder entre autres les œuvres d’Haendel. Elle interprète Cléôpatre (Giulio Cesare) à l’Opéra de Paris.

Natalie Dessay collabore régulièrement avec Michel Legrand, se produisant en Europe, en Amérique du Nord et du Sud. Elle se tourne également vers le Théâtre et fait ses débuts dans Und, un monologue d’Howard Barker qu’elle joue au Théâtre Olympia de Tours, au Théâtre de l’Athénée, au Théâtre des Abbesses et qu’elle reprendra cette saison lors d’une tournée, ce qui ne l’empêche pas de poursuivre sa carrière de récitaliste. Elle se produit ainsi régulièrement en Récital avec Philippe Cassard dans des programmes de Lieder et de Mélodies, en France et à l’étranger. Cette collaboration a notamment donné lieu à la parution de trois albums, « Clair de Lune » (Erato), « Les Fiançailles pour rire » (Erato) et très récemment un enregistrement de Lieder de Schubert (Sony Classical) qui a été suivie par une tournée de récitals à Tokyo, Fukuoka, Boston, au Carnegie Hall de New York et au Théâtre des Champs Elysées. En 2018, elle se produira également en récital avec Philippe Cassard entre autres à Budapest, au Théâtre de la Monnaie ainsi qu’au Musikverein de Vienne et chantera les Liebeslieder Walzer de Brahms à la Philharmonie de Paris.

Natalie Dessay est la première artiste lyrique française à avoir été nommée Kammersängerin par le Wiener Staatsoper.

Philippe Cassardpiano