Alexis Derouin et Aurèle Marthan
Scène des Jardins
samedi 29 juillet 2017 - 16:30
< retour

Programme :

• Ludwig van Beethoven : 7 Variations sur la flûte enchantée 

 

• Manuel de Falla : Suite Populaire Espagnole

 

• Claude Debussy : Sonate pour violoncelle et piano


César Franck : Sonate

Distribution
Alexis Derouinvioloncelle

Alexis Derouin débute le violoncelle à l’âge de sept ans. Après des études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris où en 2009, il obtient un Diplôme d’Etudes Musicales avec mention très bien à l’unanimité du jury, il est admis dans la classe de Matthieu Lejeune au CRR de Saint Maur en cycle de perfectionnement. Deux ans plus tard, il y obtient le prix de perfectionnement avec la mention très bien à l’unanimité du jury. En 2011, il rentre au CNSMD de Paris, dans la classe de Roland Pidoux qui devient un an plus tard, la classe de Marc Coppey. Il obtient sa Licence en juin 2014 et poursuit son Master dans la classe de Michel Strauss. Parallèlement, il est admis en licence de musique de chambre (quatuor) dans la classe de Jean Sulem.

En 2011, il est sélectionné par Pieter Wispelwey pour jouer le Concerto d’Elgar accompagné par l’Orchestre de l’Oise au Festival de violoncelle de Beauvais et il est invité à interpréter les Variations Rococo de Tchaïkovski accompagné de l’orchestre des étudiants, lors du gala des lauréats du Conservatoire de Saint Maur.

Sa passion pour la musique de chambre le conduit à jouer avec, entre autres, Roland Pidoux, Régis Pasquier, Macha Beloussova, Michel Michalakakos et Nathalie Chabot. En 2013, il joue la Sonate de Ravel pour violon et violoncelle au Festival Les journées Ravel avec Eva Zavaro et fait, avec elle, la création du Bestiaire disparu de Pascal Zavaro qui leur est dédié.

En 2014, il est devient membre permanent de la Rotterdam Music Chamber Society (Président Julien Hervé) et participe à une tournée en France, en Hollande et en Belgique.

Il se produit dans divers festivals tels que La Chaise Dieu, le Festival Jeunes talents, le festival des Arts de la Grange de Clavière de Saint Agrève et le Festival Mélomanes côte sud…

En 2013, il est violoncelle solo de l’Orchestre du Wagner Geneva Festival où il joue Der Fliegende Hollander de Wagner sous la direction de Kirill Karabits.

En 2012, il est lauréat de l’Académie internationale Maurice Ravel de Saint Jean de Luz.

Il a eu la chance de pouvoir participer à de nombreuses master-classes avec Gary Hoffman, Frans Helmerson, Kirill Rodin, Jérôme Pernoo, Xavier Gagnepain et Hélène Dautry.

Site Internet

Aurèle Marthanpiano

Né le 24 décembre 1986, Aurèle Marthan débute le piano à l’âge de 4 ans. Après des études musicales au CNR de Bayonne, il poursuit sa formation auprès de Denis Pascal au CNR de Rueil-Malmaison où il obtient un 1er prix d’excellence et de perfectionnement et un 1er prix à l’unanimité dans la classe de Musique de Chambre de Michel Moraguès.

C'est ensuite sous les conseils de Paul Meyer et Eric Le Sage qu'Aurèle nourrit sa passion pour la musique de chambre au sein de plusieurs formations de la sonate au sextuor.

Il fonde ainsi le trio Bel Air avec la violoncelliste Zoé Karlikow et la flûtiste Mathilde Caldérini.

Passionné par la diversité des influences, Aurèle s’imprègne de la technique et de la sensibilité russe en travaillant alors auprès d'Elena Rozanova.

C’est ensuite en Italie qu’il suit les cours de Maurizio Baglini et de Piero Rattalino à “l’Istituto Superiore di Studi Musicali Claudio Monteverdi di Cremona“ et reçoit à l’issue de sa licence les félicitations du jury.

Aurèle continue sa formation au CNSM de Paris, dans la classe de musique de chambre de Philippe Bernold et Emmanuelle Bertrand.

Il a obtenu l'année dernière son Master de piano à la Royal Academy of Music de Londres, où il a suivi l’enseignement de Tatiana Sarkissova, Imogen Cooper et Pascal Devoyon.

Il vient de rentrer à l’unanimité en Master de musique de chambre au CNSM de Paris en duo avec la flûtiste Mathilde Caldérini, pour la rentrée 2015-2016.

Aurèle est invité à se produire en soliste et en tant que chambriste en France et à l’étranger : salle Pleyel, Maison de la Radio, au Festival International “Les Musicales du Parc de Wesserling”, aux Rencontres Artistiques de Bel Air, au Festival Debussy, en Italie, en Corée du Sud au Geoje Art Center et au Busan Cultural Center, à St James's Church Piccadilly et au Steinway Hall à Londres, à l'Institut Français de Vienne en Autriche...

Aurèle fera ses débuts en récital au 32e Festival Chopin à l’Orangerie de Bagatelle à Paris en juin prochain et à la salle Cortot à Paris dans le cadre des "Nouveaux Virtuoses" en octobre prochain.

En 2009, il obtient le 2ème prix (1er prix non décerné) ainsi que le prix spécial pour l'interprétation d'une oeuvre de Chopin au concours Claude Kahn à Paris.

En 2011, seul français quart de finaliste du Concours International de piano Clara Haskil, Aurèle est interviewé et joue en direct de la Radio Suisse Romande. Il fut réinvité par Yves Bron dans son émission “Magma”, ainsi que sur France Musique.

En 2013, Il fonde le festival “Classic à Guéthary” dont la première édition a eu lieu en août 2013 et pour lequel il assure la direction artistique.

Il s'y est produit avec des artistes tels qu’Eric Le Sage, Henri Demarquette, Olivier Charlier, Edgar Moreau, Adrien Boisseau...

Alexandra Soumm, Mathilde Caldérini, Léa Hennino, Denis Pascal, David Kadouch, Jérôme Pernoo, Etienne Durantel seront réunis, entre autres, lors de la troisième édition d'août 2015.

Son premier disque Ravel a été enregistré en Italie en janvier 2012. Il est sorti dans les bacs avec le label Polymnie en novembre 2013, salué par la critique.

Site Internet