Alexis Derouin et Sarah Margaine
Scène des Jardins
samedi 29 juillet 2017 - 16:30
< retour

Programme :

• Ludwig van Beethoven : 7 Variations sur la flûte enchantée 

 

• Manuel de Falla : Suite Populaire Espagnole

 

• Claude Debussy : Sonate pour violoncelle et piano


César Franck : Sonate

Distribution
Alexis Derouinvioloncelle

Alexis Derouin débute le violoncelle à l’âge de sept ans. Après des études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris où en 2009, il obtient un Diplôme d’Etudes Musicales avec mention très bien à l’unanimité du jury, il est admis dans la classe de Matthieu Lejeune au CRR de Saint Maur en cycle de perfectionnement. Deux ans plus tard, il y obtient le prix de perfectionnement avec la mention très bien à l’unanimité du jury. En 2011, il rentre au CNSMD de Paris, dans la classe de Roland Pidoux qui devient un an plus tard, la classe de Marc Coppey. Il obtient sa Licence en juin 2014 et poursuit son Master dans la classe de Michel Strauss. Parallèlement, il est admis en licence de musique de chambre (quatuor) dans la classe de Jean Sulem.

En 2011, il est sélectionné par Pieter Wispelwey pour jouer le Concerto d’Elgar accompagné par l’Orchestre de l’Oise au Festival de violoncelle de Beauvais et il est invité à interpréter les Variations Rococo de Tchaïkovski accompagné de l’orchestre des étudiants, lors du gala des lauréats du Conservatoire de Saint Maur.

Sa passion pour la musique de chambre le conduit à jouer avec, entre autres, Roland Pidoux, Régis Pasquier, Macha Beloussova, Michel Michalakakos et Nathalie Chabot. En 2013, il joue la Sonate de Ravel pour violon et violoncelle au Festival Les journées Ravel avec Eva Zavaro et fait, avec elle, la création du Bestiaire disparu de Pascal Zavaro qui leur est dédié.

En 2014, il est devient membre permanent de la Rotterdam Music Chamber Society (Président Julien Hervé) et participe à une tournée en France, en Hollande et en Belgique.

Il se produit dans divers festivals tels que La Chaise Dieu, le Festival Jeunes talents, le festival des Arts de la Grange de Clavière de Saint Agrève et le Festival Mélomanes côte sud…

En 2013, il est violoncelle solo de l’Orchestre du Wagner Geneva Festival où il joue Der Fliegende Hollander de Wagner sous la direction de Kirill Karabits.

En 2012, il est lauréat de l’Académie internationale Maurice Ravel de Saint Jean de Luz.

Il a eu la chance de pouvoir participer à de nombreuses master-classes avec Gary Hoffman, Frans Helmerson, Kirill Rodin, Jérôme Pernoo, Xavier Gagnepain et Hélène Dautry.

Site Internet

Sarah Margainepiano

Sarah Margaine est née le 2 Février 1990. Elle commence le piano à 4 ans à l'école de musique de Narbonne ainsi qu'au CNR de Perpignan. A 12 ans, elle obtient une médaille d'or mention très bien à l'unanimité avec les félicitations du jury. Elle commencera très tôt la musique de chambre, profitera de master-classes avec Patrice Fontanarosa et obtiendra sa médaille d'or brillamment.

Après quelques années de perfectionnement dans la classe de François-Michel Rignol et de Denis Pascal, Sarah Margaine entre au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe de Marie-Paule Siruguet où elle obtient en 2008 un prix de piano mention très bien à l'unanimité. Elle bénéficie du privilège de participer à de nombreuses master-classes, avec Philippe Cassard ou encore Jean-Claude Pennetier.

Parallèlement, elle remporte sur deux années consécutives 2009 et 2010 un 1er prix à l'unanimité avec les félicitations du jury au concours de Lagny-sur-Marne. Après une année de perfectionnement, Sarah intègre la classe d'Hortense Cartier-Bresson et réussit le concours d'entrée dans le cycle de Pôle Supérieur Paris/Boulogne-Billancourt (PSPBB).

Toujours dans l'optique de faire de la musique de chambre, elle se produit régulièrement avec son quintette dans des salles parisiennes qui est invité durant deux années au festival Les Envolées Musicales par Dorian Lamotte, membre du quatuor Debussy.

Elle se produit également avec sa soeur, Clémentine Margaine, mezzo-soprano dans des festivals en province ainsi qu'à Paris. Sarah Margaine travaillera tout au long de sa vie d'étudiante avec de grands professeurs tels Romano Pallotini, Laurent Cabasso ou encore Jacques Rouvier.

Elle étudie au CNSM de Paris depuis septembre 2010.

Site Internet